Les femmes doivent pourvoir à ses propres besoins

Caféicultrice et femme indépendante

Il fait encore nuit, mais dans la cuisine ça sent à la farine de maïs cuite. « Soigner bien ses caféiers, est soigner bien les personnes qui travaillent pour vous », dit Toñita. Et elle se lève donc à 3 heures du matin pour cuire des tortillas pour ses récolteurs. Comme enfant, elle rêvait déjà d’être caféicultrice. « Je suis née sous un caféier », dit-elle. Et que ce rêve est devenu réalité pour elle en tant que femme est une performance extraordinaire !

Toñita en bref

  • Résidence : San Juan del Rio Coco, Nicaragua
  • Année de naissance : 1970
  • Famille : cinq enfants
  • Travail : caféicultrice et porte-parole de la coopérative de café

Un chef-né

Toñita est aussi porte-parole de la coopérative. « Je suis un chef”, affirme Toñita en toute modestie. « Parce que je privilège l’intérêt de la communauté et parce que j’ai prouvé moi-même qu’en travaillant dur et en croyant en soi-même on peut atteindre beaucoup. Comme femme célibataire j’ai quand même créé une plantation de café florissante et élevé cinq enfants. » Aussi Fairtrade Original privilège la communauté. En investissant une partie des recettes supplémentaires dans cette communauté. De cette façon tout le monde avance.

Toñita et Fairtrade Original

Toñita, d’un sourire assuré, pose deux mugs en fer de son propre café devant nous. Nous le savourons immédiatement : cette femme fière sait tout du café. Comment il faut faire croître les baies, comment il faut motiver les récolteurs pour qu’ils fassent leur travail au mieux et comment il faut préparer les graines pour les torréfier. Grâce à sa collaboration avec Fairtrade Original, vous pouvez savourer ces connaissances et cet amour pour le café.

Aux origines du goût
En savoir plus sur nous